Vie amoureuse

Connaître le signe du Taureau

Signe de terre, il sait aimer la nature, les arbres et les champs, tout ce qui demeure en se renouvelant. Au niveau du caractère, c’est tout le contraire d’un introverti et d’un intellectuel : il aime la force, la virilité, la patience, l’obstination et le cou-rage. Il ne craint pas le travail : c’est un actif, un être laborieux qui ne se décourage pas facilement. Ce n’est pas un rêveur. Il est persévérant, sûr de ses capacités, capable d’arriver à ses fins, précis, concis et méticuleux dans l’exercice de son activité professionnelle.

Sans être systématiquement rancunier, il n’oublie pas le mal qu’on lui a fait, les affronts qu’il a subis, les refus qu’on lui a opposés, les contrariétés, les remontrances ou les critiques dont il a été l’objet. En fait, il n’oublie rien. Tout est enregistré dans sa mémoire et il conserve longtemps le sou-venir de ce qu’il a vécu : expériences, émotions et tracas. Il est constant dans ses affections, fidèle en amitié, capable de s’obliger ou de se sacrifier pour rendre service et venir en aide à une personne qu’il estime. Quand il est influencé par Jupiter, son sens de l’amitié est rayonnant.

Quand ils se trou-vent en sa compagnie, ses amis se sentent protégés et à l’abri. Il sait aimer paternellement. Cette fidélité en amitié ou en amour constitue une de ses principales qualités. D’autre part, ce n’est pas une personne qu’on peut facilement influencer ou convaincre. Avant de parvenir à gagner son opinion, son interlocuteur doit démontrer point par point l’idée ou la thèse qu’il cherche à faire admettre. Terrien avant tout, c’est-à-dire peu réceptif, il se méfie des gens trop brillants qui ne cherchent qu’à séduire leurs contemporains. Au fond les gens ne l’intéressent que dans la mesure où ils méritent d’être respectés. Influencé par Saturne, planète du pessimisme, de la mélancolie et de la dépression, il peut se décourager subitement, ne plus être que l’ombre de lui-même, devenir misanthrope, lointain et austère, inabordable et distant, renfermé et sauvage.

Influencé par Jupiter, il devient une force qui se met résolument en marche et qu’aucun obstacle ne peut arrêter ni faire dévier de sa course jusqu’à ce qu’il ait atteint son but ou satisfait son désir. Opiniâtre, il n’hésite pas, dans cer-tains cas, à faire usage de sa force pour parvenir à ses fins. C’est un signe de volonté, de force, de courage et de puis-sance. Il représente une masse tranquille pleine d’assurance capable de surmonter la plupart des difficultés rencontrées en chemin : c’est un volontaire qui ignore la peur et les tergiversations.

Tout d’une pièce et monolithique, le Taureau est aussi un être. sain doué de bonnes capacités physiques et morales et fondamentalement attiré par tout ce qui est naturel et spontané. Il y a en lui le goût de la probité, de l’honnêteté morale et il respecte en priorité tout ce qui est authentique, tout ce qui parle à son sens de la rectitude et de la rigueur. Personnage sanguin dont l’émotivité est faible ou parfaite-ment maîtrisée, le Taureau est un instinctif qui peut assumer son amour impérieux de la vie par une sensualité débordante, avec d’autant plus d’aisance et de prédispositions innées que c’est souvent un homme qui jouit d’une excel-lente santé. Sans être un jouisseur ou un sybarite raffiné, c’est un affamé de plaisirs, de joie et de divertissements. La plupart du temps il aimera les sports rudes, les activités de plein air, les travaux de force, tout ce qui lui donne l’occasion de libérer le trop-plein de sa prodigieuse vitalité. Signe fixe, le Taureau pense et agit avec lenteur. Il est dosé, ordonné, pointilleux et rarement spontané. Il est aussi placide, passif, lent à s’émouvoir, souvent impénétrable, endurci et stoïque. Il peut accumuler en lui des réserves d’énergie qu’il a besoin de libérer épisodiquement. C’est pourquoi de temps en temps, il pourra se mettre à mener une vie effrénée, « faire la noce », se jeter dans les plaisirs à corps perdu, avec une avidité dionysiaque afin de défouler son trop-plein de sensualité. De même, il pourra se déchaîner tout d’un coup brutale-ment pour venger un affront dont il a été victime.

D’une manière générale toutefois et mis à part ces poussées d’extrême sensualité ou d’extrême colère, le Taureau est un pacifique tranquille parfaitement bien adapté à la vie quotidienne. C’est un conservateur attaché à ses habitudes, fidèle à ses opinions personnelles et à ses propres conceptions de la vie. Il n’aime pas les changements, les réformes, les bouleversements, tout ce qui peut déranger l’équilibre de sa vie intérieure et matérielle. Il est souvent routinier, rabâcheur et naturellement réactionnaire, étant donné qu’il n’aime pas les nouveautés qui peuvent menacer sa manière de vivre. Ses tendances conservatrices font à la fois sa force et sa faiblesse : sa force parce qu’il sait rester indépendant et fidèle à son passé et à sa jeunesse ; sa faiblesse parce qu’il ne peut pas s’adapter facilement aux conditions changeantes de la vie. Au plan de l’intelligence, le Taureau révèle un esprit réaliste et pratique. C’est tout le contraire d’un imaginatif ou d’un idéaliste enflammé qu’une idée un peu piquante séduit immédiatement. Avant de croire à quelque chose, le Taureau a besoin d’observer, de réfléchir et d’avoir des preuves. Son intelligence aime ce qui est concret, vécu, tangible et objectif.

C’est une intelligence pragmatique qui analyse et scrute point par point les données des questions qui se posent à elle. D’autre part, le Taureau est plus sensible au poids et la profondeur des idées qu’à leur brillant et, avant de les accepter il les médite longtemps.

Source : https://medium-suisse.ch/astrologie/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *